Mémoires de recherche LSCN (soutenus)

Le personnage de la sorcière dans l’imaginaire littéraire du XIXè s.

La littérature au carré. La création littéraire sur Instagram

L’écriture de la mort (Pascal, Hugo)

La pensée écologique dans L’Homme qui plantait des arbres de Giono et L’Arbre-monde de Powers

La réécriture des contes de fée dans les romans d’Amélie Nothomb et d’Eric Chevillard

Écriture et identité féminine: Folle (Arcan) et La Vie heureuse (Bouraoui)

Dark Souls au prisme de l’absurde camusien

De l’industrie culturelle dans l’Europe occidentale de l’après Seconde Guerre mondiale : les essais d’Adorno, Debord et Pasolini

Enjeux politiques dans Les Travailleurs de la mer de Victor Hugo

Le renouveau de la critique littéraire sur les médias sociaux

Écriture numérique de soi et posture d’auteur dans le journal du site tierslivre.net

La nature dans Paris au 19e siècle : fiction et réalité

Année, semestre, nombre d’heures : M2, S4, 24h CM

UE: Séminaire de recherche, Littérature et savoirs XIXè s. (I)

Enseignante: Gisèle Séginger

Discipline(s) (CNU, domaine, etc) : Littérature française, Littératures comparées


Lectures

  • Sébastien Mercier, L’An 2440.
  • Jules Verne, Paris au 20e siècle (1860)
  • Maxime Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions, sa vie (extraits, 1869-1875)
  • Zola, La Curée (1872)
  • Zola, Paris (1897)
  • Robida, Le Vingtième siècle (1883)

Les étudiant·es assisteront, le vendredi 20 janvier 2023, à la journée d’étude du programme Urbanature (dir. G. séginger), organisée à la Bibliothèque Georges Perec : «Villes idéales, villes futures : la nature rêvée, abolie ou rebelle». (dir. Claire Barel-Moisan).

Crédits image: A. Robida, La Sortie de l’opéra en l’an 2000 (vers 1882), lithographie, Wikimédia Commons, URL: https://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Robida#/media/Fichier:Sortie_de_l’op%C3%A9ra_en_l’an_2000-2.jpg

Fictions climatiques

Année, semestre, nombre d’heures : M1, S2, 24h CM

UE: Séminaire de recherche, Littérature et savoirs XX-XXIè s. (I)

Enseignant : Irène LANGLET

Discipline(s) (CNU, domaine, etc) : Littérature française, Littératures comparées

Fictions climatiques : ce nom de genre désigne un vaste ensemble d’histoires impliquant une prise en compte, directe ou indirecte, de la crise climatique. Naguère simple décor, la crise est désormais un levier narratif, ou le thème principal de ces fictions. Cela peut aller de la fiction post-apocalyptique au roman-catastrophe, du thriller scientifique à la hard science fiction pure et dure ;

Continuer la lecture de Fictions climatiques

Histoire littéraire (II)

Descriptif

Les genres étudiés au 2ème semestre seront la poésie et l’essai, du 16e au 21e siècle. Enseignante: Irène Langlet

Bibliographie

Aron Paul, Saint-Jacques Denis, Viala Alain (dir), Dictionnaire du littéraire [2002], PUF, 2016 (dernière édition).

J. Cerquiglini-Toulet, F. Lestringant, G. Forestier, E. Bury, J-.Y. Tadié (dir.) La Littérature française. Dynamique & histoire, 2 vol., Paris, Gallimard, coll. «Folio essais », 2007.

Glaudes Pierre, Louette Jean-François, L’Essai [1999], édition revue et augmentée, Armand Colin, 2011.

Joubert J.-L., La Poésie, Armand Colin, 2015 (5è édition)

Marchal Hugues (dir.), La Poésie, anthologie, GF coll. “Corpus”, Flammarion, 2012.

Culture numérique

Initiation aux logiciels permettant de créer des frises chronologiques.

La révolution de l’imprimé à l’ère du numérique

Année, semestre, nombre d’heures : M1, S2, 24h CM

UE: Séminaire de recherche, Littérature classique et moderne (I)

Enseignant : Romain MENINI

Discipline(s) (CNU, domaine, etc) : Histoire du livre, Littérature, Histoire

La révolution de l’imprimé à l’heure du numérique

À partir des années 1450, l’Europe connaît une révolution : l’invention de l’imprimerie à caractères mobiles ouvre une nouvelle ère (« Renaissance ») dans l’histoire de la culture européenne. Comment relire, étudier, comprendre ce bouleversement aujourd’hui, grâce à nos méthodes et à nos outils du XXIe siècle – à l’heure de ce que les historiens nomment la « troisième révolution du livre », celle du numérique ? Inversement, que peut donc nous apprendre sur notre temps (et sur nos pratiques de lecture sur écran) une redécouverte de la « galaxie Gutenberg » ?

Lectures

La Grande Aventure du livre. L’histoire du livre, de la tablette d’argile à la tablette, Paris, Hatier, 2013.

Roderick Cave et Sara Ayad, Une histoire mondiale du Livre. De la tablette d’argile au livre numérique, Paris, Armand Colin, 2015.

Roger Chartier et Henri-Jean Martin (dir.), Histoire de l’édition française, Paris, Promodis, 1983-1986, 4 vol.

Robert Darnton, Apologie du livre. Demain, aujourd’hui, hier, Paris, Gallimard, 2011 ; rééd. « Folio », 2012.

Lucien Febvre et Henri-Jean Martin, L’Apparition du livre, nouvelle éd., Paris, Albin Michel, 1999.

Anthony Grafton, La Page. De l’Antiquité à l’ère numérique (histoire, usages, esthétiques), Paris, Hazan, 2012.

Henri-Jean Martin, La Naissance du livre moderne. Mise en page et mise en texte du livre français (XIVe –XVIIe siècles), Éditions du Cercle de la Librairie, 2000.

Culture numérique

Utilisation experte des catalogues de bibliothèque et des bibliographies en ligne (ISTC, USTC, GLN15-16, BP16, Lyon15-16, Bibale, Bases Possesseurs, etc.) ; corpus numérisés (Gallica, BSB, GoogleBooks, BVH, etc.) et initiation au traitement de données (images et texte, OCR, outils de fouille).

Syphilis et décadence dans l’œuvre de Huysmans

          L’œuvre de Huysmans nous fait suivre le déviant quotidien de Jean Floressas Des Esseintes, un aristocrate vivant à rebours de la société. Publié en 1884, le roman tangue entre des préceptes naturalistes et un style symbolique. En effet, l’auteur souhaite se détacher des enseignements de son maître Zola, pour cela il instrumentalise la science : elle devient une parure permettant à l’homme de transformer la nature.

            Ce passage suit « la mise en place du jardin botanique » du narrateur. En pleine contemplation de son travail, Des Esseintes médite sur la société et fait une analogie entre la syphilis et la décadence. Cette maladie vénérienne, transformant le corps, se développe et affole l’esprit de la société du XIXe siècle. Elle est considérée comme un fléau social provoquant la dégénérescence de l’humanité. La syphilis symbolise la décadence à cause de sa transmission et de ses symptômes : elle se propage dans le corps, le transformant et le déformant jusqu’à la mort du contaminé. La décadence est donc perçue comme une carie rongeant la société.

Continuer la lecture de Syphilis et décadence dans l’œuvre de Huysmans

A Rebours – Chapitre V : La danse de Salomé

Pablo Picasso, Salomé – La Suite de Saltimbanques, gravure sur papier Arches à la pointe sèche, 40 x 35 cm, Paris, 1905.
https://www.wikiart.org/en/pablo-picasso/salome-1905

La jeune Salomé dansant devant Hérode, nue, sa jambe gauche battant l’air, ses cheveux flottent. Derrière elle, la tête décapitée de Jean-Baptiste repose sur un plateau dans les bras d’une servante assise. Hérode et sa femme sont présents mais indifférents. Picasso donne une dimension plus contemporaine mais très intéressante à cette thématique, mettant Salomé parmi les Saltimbanques. Continuer la lecture de A Rebours – Chapitre V : La danse de Salomé

Les Parfums de Des Esseintes

                 Dans A rebours, roman écrit par Huysmans, et publié en 1884, Des Esseintes est un aristocrate qui s’enferme dans sa maison, à Fontenay-aux-Roses, pour fuir le monde qui l’entoure. Ce lieu sera une échappatoire dans lequel le personnage révélera son rapport au monde et à lui-même. Ce qu’il fera et décidera sera le reflet de ce qu’il pense du monde et de ce qu’il est. C’est comme cela que Huysmans conçoit le rapport entre son personnage, la réalité, et l’art. L’intérêt de Des Esseintes pour les parfums le montre bien. Dans le chapitre X, Des Esseintes, qui est malade, cherche à se soigner avec les parfums pour ne plus sentir les odeurs qui lui donnent la nausée. Il se met alors, tel un scientifique, à mélanger des essences rares qui le font rêver. Cet extrait montre ce qui fait le personnage, ainsi que ce qu’est le travail d’écriture du romancier. Continuer la lecture de Les Parfums de Des Esseintes

Joris-Karl Huysmans, À rebours, chapitre VIII (extrait) : LA COLLECTION DE FLEURS DE DES ESSEINTES


La recherche esthétique de Jean des Esseintes, personnage principal d’À rebours, ne perd pas de vue le végétal. Le raffinement de ses goûts artistiques s’accompagne, en effet, d’une affectation singulière pour la flore. Outre le fait que le héros esthète établit une sorte de hiérarchie en son sein, trouvant les fleurs exotiques bien supérieures aux celles « populacières », il rejette la véritable fleur en vertu de sa représentation artistique. Pour autant, las de sa collection de plantes des Tropiques ainsi conçue, il désire désormais « la combinaison d’une autre flore », c’est-à-dire, « des fleurs naturelles imitant des fleurs fausses ».

Continuer la lecture de Joris-Karl Huysmans, À rebours, chapitre VIII (extrait) : LA COLLECTION DE FLEURS DE DES ESSEINTES

L’ESPRIT Décadent

Enseignante

J. Azoulai

Descriptif et objectifs du cours

À travers l’étude du roman de J.-K. Huysmans À Rebours (1884), il s’agit d’appréhender quelques grands aspects de l’esthétique décadente, elle-même indissociable d’une éthique, d’une politique et d’une métaphysique spécifiques. Littérature de la réaction, marchant à rebours, le roman de Huysmans trouve une pâture nouvelle dans l’insurrection contre les modèles établis : contre l’esthétique naturaliste, par la promotion de l’artifice et la déconstruction ironique du genre romanesque; contre l’esprit démocratique, par la revendication d’un isolement aristocratique du moi; contre le matérialisme moderne et la morale bourgeoise, par l’exploration des territoires psychiques de la névrose, du rêve et de la perversion. Histoire d’un dandy s’adonnant, à l’instar de Baudelaire, à un « culte des images », le roman À rebours nous permettra d’étudier le rapport étroit qu’entretiennent arts visuels et littérature dans l’esthétique fin-de-siècle. Continuer la lecture de L’ESPRIT Décadent

Rentrée 2021

La réunion de rentrée du master LSCN est fixée au

lundi 6 septembre 2021

10h, salle 3V071: réunion commune
13h30-17h, 3B111: entretiens individuels

Venez vacciné·es si possible… et avec votre masque

Au menu:

  • informations pratiques, notamment en matière de sécurité sanitaire
  • enseignements, programmes, bibliographies, emplois du temps
  • stages
  • bourses d’étude (sur critères de projet: offres distinctes des bourses sur critères sociaux)

Vous pouvez d’ores et déjà prendre connaissance des bibliographies de cours sur ce carnet, et commencer à lire cet été (enseignements 2021-2022). On vous proposera également un entretien individuel, l’après-midi.

Nous parlerons des événements de recherche programmés pour l’année 2021-2022, qui sont nombreux et riches, tant au niveau de l’équipe de recherche FTD, du laboratoire LISAA et de l’I-Site FUTURE, du XVIè au XXIè siècle. Programme Cité des Dames, programme Parvis, programme Urbanature… sans oublier un nouveau programme de formation de l’université Gustave Eiffel, le Graduate Program DIGIS.

Dates de fermeture de l’université: 26/07/2021 au 20/08/2021. Image ©Irène Langlet (CC: BY NC SA)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search