Archives de catégorie : Cours 2021-22

L’ESPRIT Décadent

Enseignante

J. Azoulai

Descriptif et objectifs du cours

À travers l’étude du roman de J.-K. Huysmans À Rebours (1884), il s’agit d’appréhender quelques grands aspects de l’esthétique décadente, elle-même indissociable d’une éthique, d’une politique et d’une métaphysique spécifiques. Littérature de la réaction, marchant à rebours, le roman de Huysmans trouve une pâture nouvelle dans l’insurrection contre les modèles établis : contre l’esthétique naturaliste, par la promotion de l’artifice et la déconstruction ironique du genre romanesque; contre l’esprit démocratique, par la revendication d’un isolement aristocratique du moi; contre le matérialisme moderne et la morale bourgeoise, par l’exploration des territoires psychiques de la névrose, du rêve et de la perversion. Histoire d’un dandy s’adonnant, à l’instar de Baudelaire, à un « culte des images », le roman À rebours nous permettra d’étudier le rapport étroit qu’entretiennent arts visuels et littérature dans l’esthétique fin-de-siècle. Continuer la lecture de L’ESPRIT Décadent

Droit et littérature (littérature & numérique)

La littérature à l’heure du numérique (II): Droit et littérature

S3, 24 heures (8x3h)

Enseignant·e (s) : Charles Coustille

Descriptif : Les rapports entre les deux domaines seront envisagés de différentes manières : nous traiterons du droit dans la littérature, c’est-à-dire de la manière dont les écrivains décrivent les procès et les problèmes juridiques (de Victor Hugo à William Gaddis en passant bien sûr par Franz Kafka) ; du droit de la littérature, notamment des questions de droit d’auteur, de responsabilité des écrivains ou de liberté d’expression ; et du droit comme littérature, en considérant les textes juridiques avec les outils de la critique littéraire. Nous serons particulièrement sensibles aux grands changements impliqués par la circulation numérique des œuvres littéraires, aux renouvellements créatifs qu’elle implique comme aux hésitations et adaptations du droit à son égard. Si notre regard portera en premier lieu sur la France, nous observerons aussi les rapports entre droit et littérature dans d’autres pays, particulièrement aux États-Unis.

Biblio (programme et/ou lectures critiques) :

Nous étudierons notamment les fictions suivantes (œuvres intégrales ou extraits à déterminer) :

  • Fred Vargas, Sous les vents de Neptune, Viviane Hamy, 2007
  • Jorge-Luis Borges, « Pierre Ménard, auteur du Quichotte », dans Fictions, trad. Roger Caillois, Gallimard, coll. « Folio classique », 2018
  • Annie Ernaux, L’Évènement, Gallimard, 2000
  • Victor Hugo, Le Dernier jour d’un condamné, Gallimard, coll. « Folio classique », 2017
  • Franz Kafka, Le Procès, trad. Alexandre Vialatte, Gallimard, coll. « Folio classique », 1987
  • William Gaddis, Le Dernier acte, trad. Marc Chodolenko, Plon, 2013

Un polycopié de littérature critique sera distribué, avec des extraits de :

  • Anna Arzoumanov, Arnaud Latil, Judith Sarfati Lanter (dir.), Le démon de la catégorie. Retour sur la qualification en droit et en littérature, Mare & Martin, 2017.
  • Christine Baron, « Droit et littérature : de la prise de conscience citoyenne à la révision de la loi », COnTEXTES n°22, 2019
  • Delage (Pierre-Jérôme) (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013
  • Stanley Fish, What Comes Naturally: Change, Rhetoric, and the Practice of Theory in Literary and Legal Studies, Duke U Press, 1989
  • Kenneth Goldsmith, L’écriture sans écriture. Du langage à l’âge numérique, Jean Boîte, 2018
  • Hélène Maurel-Indart, Du Plagiat, PUF, 2011
  • Charles Nodier, Question de littérature légale, Droz, Paris, 2003
  • Martha Nussbaum, Poetic Justice, Beacon Press, 1997
  • François Ost, « Droit et littérature : variété d’un champ, fécondité d’une approche ». Revue juridique Thémis 49, 2015
  • Emmanuel Pierrat et Sylvain Goudemare, L’édition en procès, Paris, Éditions Léo Scheer, 2003
  • Emmanuel Pierrat, L’Auteur, ses droits et ses devoirs, Paris, Gallimard, coll. « Folio essais », 2020
  • Richard Posner, Droit et littérature, PUF, 2015
  • Denis Ramond et Cédric Passard, De quoi se moque-t-on ? Satire et liberté d’expression, CNRS édition, 2021
  • Mark Rose, Authors and Owners. The Invention of Copyright, San Val, 1995
  • Gisèle Sapiro, La Responsabilité de l’écrivain. Littérature, droit et morale en France (XIXe-XXIe siècle), Seuil, 2011
  • Michel Schneider, Voleurs de mots, Gallimard, coll. « Tel », 1985
  • James Boyd White, The Legal Imagination, U Chicago Press, 1985

Modalités d’évaluation

Un ou deux exposés et un essai universitaire sur un des thèmes abordés au cours du semestre (15 000 signes environ, le sujet est à discuter au préalable avec l’enseignant).

Coordination pédagogique / maquette

Type de cours (panorama général, méthodologie, recherche fondamentale ou appliquée, expérimentation, atelier, projet collaboratif, etc.) : Le cours consiste en un panorama le plus général possible des problèmes reliant le droit et la littérature. Certaines expérimentations autour du copier-coller et de l’appropriation des contenus disponibles sur internet mèneront à réfléchir aux changements en cours dans le domaine de la propriété intellectuelle.

Modalités d’enseignement à distance (le cas échéant) : Les cours se tiendraient sur Zoom.

Adossement aux programmes de recherche (LISAA, I-SITE)

(Intitulés, événements qui pourront prendre place dans les séminaires, stages éventuels offerts aux étudiant·e·s, etc.)

  • Plusieurs invitations de chercheurs en droit, science politique et littérature sont prévues.
  • Possibilité de relier notre travail autour des avancées du droit des femmes par la littérature au programme Cité des dames.
  • Possibilité de réfléchir au droit de la ville future dans le cadre du programme PARVIS de l’I-Site FUTURE consacré aux imaginaires urbains futuristes.

(Manifestations spécifiques à déterminer)

Culture numérique

(Connaissance théorique, compétence pratique, logiciel, type d’activité…)

  • Connaissance théorique du droit d’auteur à l’ère numérique, pour les textes littéraires et universitaires (licence libre vs copyright).
  • Mise en œuvre pratique des connaissances juridiques acquises dans le cadre du mémoire de recherche.
  • Exercices d’écriture non créative dans l’esprit de ceux pratiqués par Kenneth Goldsmith.

Image: Détail de Armand-Gaston Camus, Lettres sur la profession d’avocat et sur les études nécessaires pour se rendre capable de l’exercer, 1772 (Wikimedia commons)

Histoire littéraire (I)

Descriptif

Le cours d’histoire littéraire a pour but de donner les repères historiques principaux de la littérature française (et aussi, un peu, étrangère): situer les grandes œuvres dans le temps, mais aussi les grands mouvements des lettres, arts et sciences, et les grandes phases de l’histoire politique et sociale. La période prise en compte est celle dont la connaissance est requise dans les concours de l’enseignement: de 1500 à nos jours.

Les genres étudiés au 1er semestre seront le roman et le théâtre, du 16e au 21e siècle.

Bibliographie

J. Cerquiglini-Toulet, F. Lestringant, G. Forestier, E. Bury, J-.Y. Tadié (dir.) La Littérature française. Dynamique & histoire, t. I, Paris, Gallimard, coll. «Folio essais », 2007.

M. Delon, F. Mélonio, B.Marchal et J. Noiray , A. Compagnon, J-.Y. Tadié (dir.), La Littérature française. Dynamique & histoire, t. II, Paris, Gallimard, coll. «Folio essais », 2007.

Modalités d’évaluation

  • Questionnaire sur table en fin de semestre
  • Réalisation d’une carte mentale numérique sur des notions vues en cours

Culture numérique

Initiation aux logiciels permettant de créer des cartes mentales (outils de mémorisation/révision, supports pédagogiques ou outils de brainstorming).

Cités des Dames, textes de femmes et lieux urbains à la Renaissance

Enseignante: Caroline Trotot

Relié au programme de recherche porté par l’équipe LISAA, « Cité des Dames, créatrices dans la cité », présenté sur le carnet de recherche https://citedesdames.hypotheses.org/a-propos , le séminaire explorera des textes de femmes de la Renaissance en s’intéressant notamment aux lieux urbains dans lesquels ils sont produits, édités, conservés ainsi qu’à ceux qu’ils mentionnent et représentent. Le travail réalisé permettra de mieux connaître ces textes, de réfléchir aux conditions dans lesquelles ils ont été écrits et édités, ainsi qu’aux conditions de leur diffusion actuelle. En effet, ils posent des difficultés de lecture dont une partie est levée par la contextualisation concrète. Par ailleurs, ils sont aujourd’hui méconnus et les étudiantes et les étudiants sont invités à participer à leur valorisation (mise en ligne wikisource, recherche iconographique et cartographique, promenade dans les lieux actuels évoqués dans les textes). Le programme prolonge ainsi le questionnement mené à travers les programmes « visibilité, invisibilité des savoirs des femmes » et « visiautrices » auxquels ont été associés les promotions précédentes du master LSCN, consultables https://femmesavoir.hypotheses.org/  https://visiautrices.hypotheses.org/

Les étudiantes et étudiants sont invités à lire avant le début du séminaire :

Marguerite de Navarre, L’Heptaméron, éd. Cazauran, folio, 2000.

Marguerite de Valois, Mémoires, présenté par éliane Viennot, Points classiques, 2022 ou texte en ligne : http://www.elianeviennot.fr/Marguerite/MgV-Memoires.html

Charlotte Duplessis-Mornay, Mémoires, éd. De Witt, 1868, jusqu’à la page 165, en ligne https://fr.wikisource.org/wiki/M%C3%A9moires_(Madame_de_Mornay)

Ils sont invités à regarder ou écouter les ressources en ligne sur les carnets de recherche, en particulier les podcasts de la journée Ville des Marguerite https://citedesdames.hypotheses.org/46#more-46 et ceux du colloque visibilité, invisibilité des savoirs des femmes https://femmesavoir.hypotheses.org/1179#more-1179 ainsi que la conférence d’Eliane Viennot, Non le masculin ne l’emporte pas sur le féminin, https://femmesavoir.hypotheses.org/564#more-564

Bibliographie secondaire :

Marie-Claire Thomine, Véronique Montagne, Marguerite de Navarre, L’Heptaméron, Atlande, 2005.

Eliane Viennot, Marguerite de Valois. Histoire d’une femme, histoire d’un mythe, Paris, Payot, 1993 et bibliographie complète en ligne http://www.elianeviennot.fr/Marguerite-bibliographie.html avec de nombreux articles accessibles en pdf.

Image: Lutetia vulgari nomine Paris, urbs Galliae maxima. [ca 1572] ; Plan Braun (détail). Gallica.

La littérature à l’ère du numérique (I)

Enseignante

Virginie Tahar

Descriptif et objectifs du cours

Dans sa conférence sur « L’Esprit nouveau et les poètes » en 1917, Apollinaire évoquait son désir de voir les poètes « machiner la poésie comme on a machiné le monde » afin qu’elle soit en phase avec les avancées techniques de son temps et avec les nouveaux moyens d’expression que celles-ci font naître. L’essor de l’informatique au milieu du XXe siècle a offert, jusqu’à aujourd’hui, un formidable terrain d’expérimentation à cette rencontre entre la littérature et les nouvelles technologies, rencontre qui éveille à la fois des fantasmes et des défiances dans le monde des lettres. Ce cours propose d’étudier comment les écrivain.es se sont emparé.es des potentialités des supports numériques des années 1950 jusqu’à nos jours en inventant de nouvelles formes et de nouveaux genres, de la génération automatique de texte à la twittérature, en passant par la poésie animée et le livre enrichi. Nous analyserons en particulier en quoi ces pratiques modifient les processus de création, les pratiques de lecture et les modalités de diffusion de la littérature. Cette approche historique et théorique sera associée à un projet créatif (adaptation d’une œuvre littéraire sur un support numérique) qui permettra aux étudiant.es de prendre conscience par la pratique des enjeux de la littérature à l’ère du numérique.

Bibliographie sélective

  • François Bon, Après le livre, Paris, Seuil, 2011.
  • Philippe Bootz, Les basiques : la littérature numérique [en ligne], Paris, 2007. URL : http://www.olats.org/livresetudes/basiques/litteraturenumerique/basiquesLN.php
  • Serge Bouchardon (dir.), Un laboratoire de littératures : littérature numérique et Internet, Paris, Bibliothèque publique d’information, 2007.
  • Christèle Couleau (dir.), Pascale Hellégouarc’h (dir.), Les blogs : écritures d’un nouveau genre ?, Paris, L’Harmattan, 2010.
  • Oriane Deseilligny (dir.), Sylvie Ducas (dir.), L’auteur en réseau, les réseaux de l’auteur, Nanterre, Presses universitaires de Paris Ouest, 2013.
  • Jacques Donguy, Poésies expérimentales, zone numérique : 1953-2007, Dijon, Les Presses du Réel, 2007

Modalité de contrôle des connaissances

L’évaluation est composée de deux notes correspondant aux travaux suivants :

  • Un exposé sur une œuvre littéraire sur support numérique ou sur une forme de littérature sur support numérique
  • Une adaptation d’œuvre littéraire (ou d’un extrait) sur support numérique.

Exemples de créations d’étudiant.es

  1. « La cinquième histoire », nouvelle extraite de Corps séparés de Clarice Lispector, trad. Jacques et Teresa Thieriot, Paris, éditions des Femmes-Antoinette Fouque, adaptation de Cécile Leroy (à consulter avec le navigateur Chrome pour conserver les effets)

https://prezi.com/view/6IzzhtbSZ6ExQTQaDWMB/

  1. Infra-monde de Chantal Chawaf, Paris, éditions des Femmes-Antoinette Fouque, 2005, adaptation de Laura Borie (à consulter avec le navigateur Chrome pour conserver les effets)
    https://prezi.com/p/adbehksc1hdv/
  2. Comment sont nées les étoiles. Douze légendes brésiliennes, de Clarice Lispector, Paris, éditions des Femmes-Antoinette Fouque, adaptation de Mathilde Sansonnet (à consulter avec le navigateur Chrome pour conserver les effets)

https://mathildesansonnet.wixsite.com/csneclaricelispector

  1. Lettres à Moune et au Toutounet (1929-1954) de Colette, Paris, éditions des Femmes-Antoinette Fouque, adaptation de Camille Duhautbout

https://duhautboutcamille.wixsite.com/correspondance

 

Méthodologie disciplinaire

Ce cours a pour objectif de présenter aux étudiants les méthodes et les outils nécessaires à la rédaction d’un mémoire de recherche en littérature (aide à la recherche documentaire et à l’exploitation des sources, présentation des ressources en ligne, des normes de rédaction de la bibliographie et du mémoire…). 

Recherche documentaire en ligne, quelques conseils

Même en cas de confinement, il reste possible de poursuivre les recherches documentaires. Suivez le lien pour avoir des conseils.

Crédits image: Carl Spitzweg, Der Bücherwurm – domaine public (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Carl_Spitzweg_021.jpg)