Archives de catégorie : Cours 2020-21

Séminaire FDT (2020-21)

Ce séminaire donne la parole aux membres de l’équipe “Formes, Théories, Discours” du LISAA et à toutes celles et ceux qui y animent les programmes de recherche. Les séances ont lieu le mercredi de 14 à 17h, en présentiel si les conditions sanitaires le permettent.

3 mars : Gisèle Seginger

Programme de recherche : I-Site, Urbanature

 « URBANATURE : émergence d’une proto-écologie urbaine au 19e siècle »

Continuer la lecture de Séminaire FDT (2020-21)

Histoire littéraire (I)

Descriptif

Le cours d’histoire littéraire a pour but de donner les repères historiques principaux de la littérature française (et aussi, un peu, étrangère): situer les grandes œuvres dans le temps, mais aussi les grands mouvements des lettres, arts et sciences, et les grandes phases de l’histoire politique et sociale. La période prise en compte est celle dont la connaissance est requise dans les concours de l’enseignement: de 1500 à nos jours.

Les genres étudiés au 1er semestre seront le roman et le théâtre, du 16e au 21e siècle.

Bibliographie

J. Cerquiglini-Toulet, F. Lestringant, G. Forestier, E. Bury, J-.Y. Tadié (dir.) La Littérature française. Dynamique & histoire, t. I, Paris, Gallimard, coll. «Folio essais », 2007.

M. Delon, F. Mélonio, B.Marchal et J. Noiray , A. Compagnon, J-.Y. Tadié (dir.), La Littérature française. Dynamique & histoire, t. II, Paris, Gallimard, coll. «Folio essais », 2007.

Modalités d’évaluation

  • Questionnaire sur table en fin de semestre
  • Réalisation d’une carte mentale numérique sur des notions vues en cours

Culture numérique

Initiation aux logiciels permettant de créer des cartes mentales (outils de mémorisation/révision, supports pédagogiques ou outils de brainstorming).

La littérature à l’ère du numérique (II)

Enseignant·e·s: Virginie Tahar + interventions ponctuelles de Tita Kyriacopoulou et de Philippe Gambette du LIGM (si l’emploi du temps le permet)

Ce cours s’inscrit dans la continuité de « la littérature à l’ère du numérique (1) » en M1. A la réflexion sur la création littéraire sur support numérique viendra s’ajouter une initiation aux outils de fouille de texte (Unitex) et de visualisation de données (TreeCloud, VoyantTools) qui permettra de s’interroger sur les apports et les limites des approches quantitatives dans les études littéraires.

Bibliographie

Pour la partie « création » :

  • Gilles Bonnet, Pour une poétique numérique. Littérature et internet, Paris, Hermann, coll. « Savoir Lettres », 2017.
  • Philippe Bootz, Les Basiques : la littérature numérique [en ligne], Paris, 2007. URL : http://www.olats.org/livresetudes/basiques/litteraturenumerique/basiquesLN.php
  • Serge Bouchardon (dir.), Un laboratoire de littératures : littérature numérique et Internet, Paris, Bibliothèque publique d’information, 2007.
  • Kenneth Goldsmith, L’Écriture sans écriture. Du langage à l’âge numérique, trad. F. Bon, Paris, Jean Boîte Éditions, 2018.

Pour la partie « humanités numériques » :

  • Henri Béhar, La Littérature et son golem, Paris, Honoré Champion, 2000.
  • Henri Béhar, La Littérature et son golem, tome 2, Paris, Classiques Garnier, 2010.
  • Michel Bernard, Baptiste Bohet, Littérométrie. Outils numériques pour l’analyse de textes littéraires, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2017.
  • Michel Bernard, L’Histoire littéraire au risque de l’informatique. La question du canon littéraire, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2011.

Modalités d’évaluation

L’évaluation est composée de deux notes correspondant aux travaux suivants :

  • Un exposé oral qui prendra la forme d’une synthèse d’article universitaire littéraire s’appuyant sur des outils de textométrie et/ou de visualisation de données. Exposé oral de 20 minutes accompagné d’un diaporama (ou autre support visuel), qui sera suivi d’un temps de discussion.
  • Un devoir écrit qui analysera une œuvre littéraire sur support numérique ou une œuvre papier dont l’écriture est influencée, d’une façon ou d’une autre, par le numérique (ex. : 3e droite de François Descraques ; Un homme heureux. Détruire internet de Joachim Séné…). Une liste de sujets sera proposée à la rentrée, mais les étudiant.es auront aussi la possibilité de proposer d’autres sujets (ils devront dans ce cas être validés par l’enseignante).

Modalités d’enseignement à distance (le cas échéant)

Moodle + Zoom.

Adossement aux programmes de recherche (LISAA, I-SITE)

Une présentation des recherches menées avec des outils de textométrie dans le cadre des projets I-SITE Parvis et Cité des dames pourra être proposée, si les contraintes d’emploi du temps le permettent.

Culture numérique

Découverte d’outils de fouille de textes et de visualisation de données (Unitex, TreeCloud, VoyantTools) et réflexion sur les approches quantitatives dans les études de lettres. Analyse des pratiques littéraires sur support numérique et de l’influence du numérique sur la littérature papier.

La littérature à l’ère du numérique (I)

Dans sa conférence sur « L’Esprit nouveau et les poètes » en 1917, Apollinaire évoquait son désir de voir les poètes « machiner la poésie comme on a machiné le monde » afin qu’elle soit en phase avec les avancées techniques de son temps et avec les nouveaux moyens d’expression que celles-ci font naître. L’essor de l’informatique au milieu du XXe siècle a offert, jusqu’à aujourd’hui, un formidable terrain d’expérimentation à cette rencontre entre la littérature et les nouvelles technologies, rencontre qui éveille à la fois des fantasmes et des défiances dans le monde des lettres. Ce cours propose d’étudier comment les écrivain.es se sont emparé.es des potentialités des supports numériques des années 1950 jusqu’à nos jours en inventant de nouvelles formes et de nouveaux genres, de la génération automatique de texte à la twittérature, en passant par la poésie animée et le livre enrichi. Nous analyserons en particulier en quoi ces pratiques modifient les processus de création, les pratiques de lecture et les modalités de diffusion de la littérature. Cette approche historique et théorique sera associée à un projet créatif (création d’un recueil de poèmes sous forme de site web codé en html et css) qui permettra aux étudiant.es de prendre conscience par la pratique des enjeux de la littérature à l’ère du numérique.

Bibliographie (programme et/ou lectures critiques)

  • Gilles Bonnet, Pour une poétique numérique. Littérature et internet, Paris, Hermann, coll. « Savoir Lettres », 2017.
  • Philippe Bootz, Les Basiques : la littérature numérique [en ligne], Paris, 2007. URL : http://www.olats.org/livresetudes/basiques/litteraturenumerique/basiquesLN.php
  • Serge Bouchardon (dir.), Un laboratoire de littératures : littérature numérique et Internet, Paris, Bibliothèque publique d’information, 2007.
  • Kenneth Goldsmith, L’Écriture sans écriture. Du langage à l’âge numérique, trad. F. Bon, Paris, Jean Boîte Éditions, 2018.

Modalités d’évaluation

L’évaluation est composée de deux notes correspondant aux travaux suivants :

  • Un exposé sur une œuvre littéraire sur support numérique ou sur une thématique liée aux interactions entre la littérature et le numérique.
  • Une création littéraire sur support numérique qui prendra la forme d’un site web codé par les étudiant.es en html et css.

Détaillées (exercices précisément demandés dans le cours ; indiquer leur programmation, pour aide à l’organisation des étudiants) :

  • Un exposé sur une œuvre littéraire sur support numérique ou sur une thématique liée aux interactions entre la littérature et le numérique. Exposé oral de 20 minutes accompagné d’un diaporama (ou autre support visuel) qui proposera une analyse d’une œuvre littéraire sur support numérique (ex. : livre enrichi, blog d’écrivain.e, compte Instagram de création littéraire…). L’exposé devra s’articuler autour d’une problématique explicite. Une liste de sujets sera proposée à la rentrée, mais les étudiant.es auront aussi la possibilité de proposer d’autres sujets (ils devront dans ce cas être validée par l’enseignante).
  • Une création littéraire sur support numérique qui prendra la forme d’un site web codé par les étudiant.es en html et css. Une partie des séances sera dédiée à l’initiation aux codes html et css et à l’encadrement de ce projet créatif qui pourra se faire en groupe. La création s’inspirera des réflexions de Kenneth Goldsmith dans son essai L’Écriture sans écriture. Du langage à l’âge numérique ; elle jouera sur la rencontre de la culture littéraire et de la culture numérique.

Modalités d’enseignement à distance (le cas échéant)

Moodle + Zoom.

Adossement aux programmes de recherche (LISAA, I-SITE)

Un stage en rédaction/communication web en lien avec le projet de recherche I-SITE E3S autour de l’éco-quartier LaVallée de Châtenay-Malabry sera proposé aux étudiant.es.

Culture numérique

Initiation au code html et css/réflexion sur l’évolution des pratiques littéraires à l’ère du numérique

Écrire la crise climatique

Descriptif

Fictions climatiques : ce nom de genre désigne un vaste ensemble d’histoires impliquant une prise en compte, directe ou indirecte, de la crise climatique. Naguère simple décor, la crise est désormais un levier narratif, ou le thème principal de ces fictions. Cela peut aller de la fiction post-apocalyptique au roman-catastrophe, du thriller scientifique à la hard science fiction pure et dure ; mais on y trouve aussi des polars, des romans noirs, des romans sentimentaux, des teen-novels, et de la littérature blanche, ou « générale ». Les fictions climatiques sont liées aux disciplines qui débattent de l’Anthropocène, parmi lesquelles la climatologie, la biologie, l’écologie, les sciences de l’environnement, l’histoire, la géographie, etc. La cli-fi rejoint ainsi les romans écologiques, les écritures de la nature et du vivant telles qu’étudiées par des projets internationaux comme Animots ou Liter(n)ature ou encore les projets Parvis et Urbanature de l’I-Site FUTURE. Elles sont aussi liées aux « écofictions » et aux écritures de l’Anthropocène. La cli-fi se présente donc comme un stock de matrices narratives, une réserve de motifs imaginaires qui amènent à repenser le clivage entre « literary fiction » (littérature générale) et « genre fiction » (littérature de genre), ainsi que des catégories (trop) familières : par exemple « espace » et « temps », « nature » et « culture ».

Le séminaire en proposera un panorama général et des lectures de détail, avec l’objectif d’initier aux écritures de la crise climatique en littérature et dans les médias, ainsi qu’à la théorie des genres littéraires et médiatiques en régime numérique. Les étudiant·e·s auront à lire au moins un roman de la bibliographie primaire, et s’exerceront à la critique des genres tels que les nourrissent et les organisent les plate-formes de catalogage social comme Babelio ou Goodreads. Ils participeront au programme PARVIS.

Bibliographie primaire

Bacigalupi Paolo, La fille automate, traduit de l’anglais par Sara Doke, J’ai Lu, coll. Science- Fiction, 2013 (The Windup Girl, 2009).

Baqué Joël, La Fonte des glaces, P.O.L., 2017.

Crichton Michael, Etat d’urgence, traduit de l’anglais par Patrick Berthon, Robert Laffont, 2005 (State of Fear, 2004).

Kingsolver Barbara, Dans la lumière, traduction de l’anglais par Martine Aubert, Éditions Payot et Rivages, 2013 (Flight Behavior, 2012).

Legendre Nathalie, Mosa Wosa, L’Atalante, 2015.

Ligny Jean-Marc, Exodes, Gallimard, 2012.

McEwan Ian, Solaire, trad. par France Camus-Pichon, Gallimard, 2011 (Solar, 2010).

Rich Nathaniel, Paris sur l’avenir, trad. par Camille de Chevigny, Ed. du Sous-sol, 2015 (Odds against Tomorrow, 2013).

Robinson Kim Stanley, New York 2140, traduit de l’anglais par Sylvie Denis, Bragelonne, 2020.

Silverberg Robert, Ciel brûlant de minuit, trad. de l’américain par Patrick Berthon, Laffont, 1995 (Hot sky at midnight, 1993).

Bibliographie secondaire

Chelebourg Christian, Écofictions. Fictions de la fin du monde, Les Impressions nouvelles, 2012.

Johns-Putra Adeline, « ‘Cli-fi’ novels humanise the science of climate change – and leading authors are getting in on the act », The Conversation, 26 nov. 2015, URL : https://theconversation.com/cli-fi-novels-humanise-the-science-of-climate-change-and-leading-authors-are-getting-in-on-the-act-51270.

Langlet Irène, « Cli-fi & Sci-fi. Littératures de genre et crise climatique », La Vie des idées , 7 juillet 2020. ISSN : 2105-3030. URL : https://laviedesidees.fr/Cli-fi-Sci-fi.html.

Andrew Milner, J.R. Burgman, « A short pre-History of Climate Fiction », Extrapolation, vol. 59, n°1, 2018 ; URL : https://online.liverpooluniversitypress.co.uk/doi/10.3828/extr.2018.2.

Trexler Adam, Anthropocene Fictions: The Novel in a Time of Climate Change, University of Virginia Press, 2015.

Modalités d’évaluation

  • article critique de 10 000 signes sur les corpus du séminaire (compétences disciplinaires)
  • revue de catalogage social (compétences numériques), qui sera mise en ligne sur le carnet du master et/ou du programme PARVIS.

Modalités d’enseignement à distance (le cas échéant)

Dispositif moodle : séances synchrones par BBB, classes inversées à distance, activités interactives (livre, leçon, forum, wiki).

Adossement aux programmes de recherche (LISAA, I-SITE)

Le séminaire est articulé aux activités du programme de recherche I-Site PARVIS (https://parvis.hypotheses.org/), en particulier son volet de recherche fondamentale sur les fictions climatiques et le colloque international qui y sera consacré en mai 2021. Il est lié thématiquement aussi au programme I-Site Urbanature.

Culture numérique

Etude et analyse de différents types de réseaux sociaux, en particulier les réseaux de catalogage social (Babelio, Goodreads).

Crédit image: NASA/JPL-Caltech, URL: https://www.jpl.nasa.gov/edu/teach/activity/graphing-global-temperature-trends/

Histoire littéraire (II)

Descriptif

Suite du cours d’histoire littéraire du 1er semestre : les genres étudiés seront la poésie, l’essai et l’autobiographie du 16e au 21e siècle.

Bibliographie

Jean-Pierre Aubrit et Bernard Gendrel, Littérature: les mouvements et écoles littéraires, Armand Colin, 2019.

Modalités d’évaluation

  • Questionnaire sur table en fin de semestre
  • Réalisation d’une carte mentale numérique sur des notions vues en cours

Adossement aux programmes de recherche (LISAA, I-SITE)

Articulation possible avec le colloque des 9-11 mars 2021 aux Archives nationales « Flaubert dans son siècle » (dir. Gisèle Séginger et Ph. Dufour)

Culture numérique

Initiation aux logiciels permettant de créer des cartes mentales (outils de mémorisation/révision, supports pédagogiques ou outils de brainstorming).

 

 

Giuseppe Arcimboldo, Le Bibliothécaire, vers 1570 (Wikimedia Commons)

Tronc commun Master ALC (année 2020-2021)

Méthodologie générale et Approches culturelles – calendrier 2020-21


Méthodologie Générale (CM) – uniquement en M1

Conférences communes aux 5 parcours du master Arts Lettres Communication.

Chaque cours fait 2x2h. Les cours ont lieu en amphi, tous les vendredis de 9h à 13h, au bâtiment A. David-Neel.

Evaluation :

1 texte (article) de référence et ou notes de cours/powerpoint.

2 questions de cours obligatoires sur 5.

IVol. horaire 
a Critique et Théorie du cinéma4Marc Cerisuelo9h 25 sept et 2 oct 2020
b Le hasard pour créer: surréalisme jeux expérimentation4Marie-Françoise Alamichel9h 9/10 et 16/10
c Histoire et théorie des images : approches méthodologiques transversales4Carole Halimi9h 23/10 et 6/11
d  Voix glossolales4Geneviève Mathon9h 13/11 et 20/11
e Littérature contemporaine4Irène Langlet9h 27/11 et 4/12
II20  
a Histoire et jeux vidéo4Emmanuel Vincenot9h 22/01 2021 et 29/01
b Remakes et réécritures4Marc Cerisuelo9h 5/02 et 12/02
Les romantismes européens et hispanoaméricains4Joséphine Marie9h 19/02 et 5/03
d La Performance : pratique et théorie4Celia Galey9h 12/03 et 19/03
e Arts et post-humanisme4Miguel Almiron9h 26/03 et 2/04

Approches culturelles arts/lettres/L&C (CM) – M1 et M2

Conférences communes aux 5 parcours du master Arts Lettres Communication.

Chaque cours fait 5x2h. Les cours ont lieu en amphi, tous les vendredis de 9h à 13h, au bâtiment A. David-Neel.

Examen : 1 question sur 2 au choix.

I (semestre 1)220  
Qu’est-ce qu’un étudiant ? L’Université à travers la littérature, les arts et la philosophie, du Moyen Âge à nos jours 10Charles Coustille11h 5 séances 25/09 au 23/10 2020
Intermédialité, intertextualité (de la tragédie antique à l’opéra) : 10Lenka Stransky11h 5 séances du 6/11 au 4/12 2020
II (semestre 2)220  
“USA : poésie” de Richard O. Moore (1966), les avant-gardes américaines à la télévision : Ecoles de New York, Black Mountain College, Beat Generation et San Francisco Renaissance 10Olivier Brossard11h 5 séances 22/01 au 19/02 2021
L’espace dans l’iconographie espagnole des Xve-XXIe siècles 10Daniel Lecler11h 5 séances 5/03 au 2/04 2021
III (semestre 3) 20 
Histoire, mémoire et lieux de mémoire (Espagne, Amérique latine)10Christine Delfour11h 5 séances 25/09 au 23/10 2020
Histoire de la rhétorique 10Suzanne Duval11h 5 séances du 6/11 au 4/12 2020
IV (semestre 4)220  
Littérature et cinéma 10Marc Cerisuelo11h 5 séances 22/01 au 19/02 2021
Histoire et mémoire du féminisme américain, 19e-21e siècle 10Claire Delahaye11h 5 séances 5/03 au 2/04 2021

Cités des Dames, textes de femmes et lieux urbains à la Renaissance

Enseignante: Caroline Trotot

Relié au programme de recherche porté par l’équipe LISAA, « Cité des Dames, créatrices dans la cité », présenté sur le carnet de recherche https://citedesdames.hypotheses.org/a-propos , le séminaire explorera des textes de femmes de la Renaissance en s’intéressant notamment aux lieux urbains dans lesquels ils sont produits, édités, conservés ainsi qu’à ceux qu’ils mentionnent et représentent. Le travail réalisé permettra de mieux connaître ces textes, de réfléchir aux conditions dans lesquelles ils ont été écrits et édités, ainsi qu’aux conditions de leur diffusion actuelle. En effet, ils posent des difficultés de lecture dont une partie est levée par la contextualisation concrète. Par ailleurs, ils sont aujourd’hui méconnus et les étudiantes et les étudiants sont invités à participer à leur valorisation (mise en ligne wikisource, recherche iconographique et cartographique, promenade dans les lieux actuels évoqués dans les textes). Le programme prolonge ainsi le questionnement mené à travers les programmes « visibilité, invisibilité des savoirs des femmes » et « visiautrices » auxquels ont été associés les promotions précédentes du master LSCN, consultables https://femmesavoir.hypotheses.org/  https://visiautrices.hypotheses.org/

Les étudiantes et étudiants sont invités à lire avant le début du séminaire :

Marguerite de Navarre, L’Heptaméron, éd. Cazauran, folio, 2000.

Marguerite de Valois, Mémoires, présenté par éliane Viennot, Points classiques, 2022 ou texte en ligne : http://www.elianeviennot.fr/Marguerite/MgV-Memoires.html

Charlotte Duplessis-Mornay, Mémoires, éd. De Witt, 1868, jusqu’à la page 165, en ligne https://fr.wikisource.org/wiki/M%C3%A9moires_(Madame_de_Mornay)

Ils sont invités à regarder ou écouter les ressources en ligne sur les carnets de recherche, en particulier les podcasts de la journée Ville des Marguerite https://citedesdames.hypotheses.org/46#more-46 et ceux du colloque visibilité, invisibilité des savoirs des femmes https://femmesavoir.hypotheses.org/1179#more-1179 ainsi que la conférence d’Eliane Viennot, Non le masculin ne l’emporte pas sur le féminin, https://femmesavoir.hypotheses.org/564#more-564

Bibliographie secondaire :

Marie-Claire Thomine, Véronique Montagne, Marguerite de Navarre, L’Heptaméron, Atlande, 2005.

Eliane Viennot, Marguerite de Valois. Histoire d’une femme, histoire d’un mythe, Paris, Payot, 1993 et bibliographie complète en ligne http://www.elianeviennot.fr/Marguerite-bibliographie.html avec de nombreux articles accessibles en pdf.

Image: Lutetia vulgari nomine Paris, urbs Galliae maxima. [ca 1572] ; Plan Braun (détail). Gallica.

Salammbô de Flaubert : textes et images

Nous travaillerons à la fois sur les sources textuelles et iconographiques de l’œuvre, sur l’élaboration des images littéraires et sur les œuvres graphiques et plastiques inspirées par ce roman de Flaubert, en particulier sur les éditions illustrées. Nous ouvrirons un Carnet Hypothèse.org pour diffuser le résultat de nos recherches auprès d’un large public.

Modalités de contrôle: un exposé et un bref écrit accompagné d’une iconographie, en rapport avec l’exposé, afin d’alimenter la page du Carnet consacrée au séminaire.

Bibliographie et sitographie

Flaubert, Salammbô, édition « GF » (avec dossier), Flammarion, Paris, 2011.

Site « Salammbô illustré » : http://www.personal.kent.edu/~rberrong/turn/salammbo/

Site « Salammbô dans l’art »: http://www.polyxenia.net/salammbo-dans-l-art-p961214

Druillet, Philippe, Salammbô (bande dessinée), Éditions Glénat, 2010.

Donatelli, Bruna, « Des vitrines sur le roman : les couvertures de Madame Bovary et Salammbô », Flaubert [En ligne], n° 11, 2014.

Dufour, Philippe, La Littérature des images, La Baconnière, 2016

Vouilloux, Bernard. « Les tableaux de Flaubert », Poétique, vol. 135, no. 3, 2003, pp. 259-287 [et en ligne sur Cairn]

Séginger Gisèle (dir.), Salammbô dans les arts, série Gustave Flaubert, Lettres Modernes/Classiques Garnier, Paris, 2016.

Image: détail d’une planche de P. Druillet, capture d’écran du site Médée en furie, URL (5 juillet 19): http://medeeenfurie.com/blog/2014/12/30/salammbo-le-roman-de-flaubert-dessine-par-philippe-druillet-salammbo-flauberts-novel-designed-by-philippe-druillet/

Le sujet et l’action

Enseignante: Hélène Bah-Ostrowiecki

Le XVIIe siècle voit se mettre en place une nouvelle conception de la science et, partant, une nouvelle position du sujet vis-à-vis des savoirs. L’affirmation d’une prétention à une maîtrise rationnelle du monde conduit nombre d’auteurs de cette période à s’interroger sur les modalités, voire sur la possibilité, de l’action humaine sur les choses, et ce dans un cadre de représentation fortement structuré par la théologie. En prenant appui sur la problématisation de l’action repérable chez Descartes et chez quelques auteurs qui développent leur pensée dans son sillage, on explorera ce que la littérature fait de cette question, et comment elle se prononce sur la place de l’homme à travers des options
poétiques toujours significatives (mise en intrigue, choix thématiques et stylistiques, construction de personnages, etc.).

Modalités d’évaluation :

  • une présentation orale pendant le séminaire
  • une présentation écrite sur le même thème, en fin de séminaire

ELEMENTS DE BIBLIOGRAPHIE
– Aristote, Poétique (Livre de poche)
– Descartes, Les passions de l’âme (1ère partie)
– Hans-Robert Curtius, La littérature européenne et le Moyen-Âge latin

Image: René Descartes, filosoof en wiskundige *17th century (domaine public), URL: https://commons.wikimedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Descartes?uselang=fr#/media/File:Rene_Descartes.jpg

L’encyclopédisme d’Aristote à Wikipédia

Enseignante: Irène Langlet

Ce séminaire s’attache à retracer l’histoire, les formes d’écriture et les enjeux culturels d’une invention beaucoup moins évidente qu’on le pense : l’encyclopédie, qui classe les savoirs dans un ordre alphabétique de ses objets. On réfléchira aux choix qui président à l’organisation des connaissances. On approchera les différentes manières dont l’encyclopédisme rencontre les pratiques littéraires : on étudiera des notices ou des dictionnaires écrits par de célèbres écrivains comme Diderot ou Voltaire, des romans en forme de dictionnaires comme le Dictionnaire kazar de Milorad Pavić, des encyclopédies fictionnelles comme l’”Encyclopedia Galactica” d’Asimov ou l’Encyclopédie du savoir relatif et absolu de Werber.

Modalités de contrôle : 2 notes

  • Exposé de réflexion, ou bref article critique, sur un texte mettant en jeu la culture de l’encyclopédie.
  • Conception et réalisation d’un projet Wikipédia, sur un sujet  en rapport avec les programmes de recherche du LISAA ou le mémoire de recherche.

Session sprint (2021-22: 30, 31 mai et 1er juin 2022)

Le séminaire adoptera un format “sprint”: pendant 3 jours, les étudiant·es suivront un cours synthétique, puis réaliseront un projet Wikipédia en petite équipe et en autonomie, sur des sujets interdisciplinaires. Le Sprint impliquera des étudiant·es issu·es des autres masters du Graduate Program DIGIS (Graduate School de l’université Gustave Eiffel).

Deux temps d’échange préalables: jeudi 21 janvier de 9h à 10h30 et semaine du 21 au 26 mars (à préciser).

Sujets d’exposés, pour indication (2020-21)

Bibliographie

Œuvres, textes, fictions et nonfictions encyclopédiques (liste subjective)

  • Diderot et d’Alembert, Encyclopédie, 1751-1772.
  • Voltaire, Dictionnaire philosophique, 1764.
  • Flaubert, Bouvard et Pécuchet, 1881 posth.
  • Dickner, Encyclopédie du petit cercle, 2000.
  • Borgès, « La Bibliothèque de Babel », in Fictions, [1944] 1951.
  • *Borgès, « Tlön, Uqbar, Orbis Tertius » [1940], in Fictions [1944] 1951.
  • Asimov, Fondation, [1942-44] 1951.
  • Herbert, Dune, 1965.
  • Barthes, Roland Barthes, coll. « Ecrivains de toujours », Seuil, 1975.
  • Adams, Guide du voyageur galactique, 1978 radio, 1979 roman.
  • Dune Encyclopédia, 1984.
  • *Pavić, Dictionnaire khazar, [1984] 1988.
  • Werber, Encyclopédie du savoir relatif et absolu, 1993.
  • Le Guin, Le Dit d’Aka, 2000.
  • Séchan, Renaud, bouquin d’enfer, Rocher, 2002.
  • Genette, Bardadrac, Seuil, 2012.
  • Perez-Reverte, Deux hommes de bien, 2017.

Lectures critiques (pour commencer)

  • Barbe Lionel (dir.) ; Merzeau Louise (dir.) ; et Schafer Valérie (dir.). Wikipédia, objet scientifique non identifié. Nouvelle édition [en ligne]. Nanterre : Presses universitaires de Paris Nanterre, 2015 (généré le 15 janvier 2021). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/pupo/4079>. ISBN : 9782821862326. DOI : https://doi.org/10.4000/books.pupo.4079.
  • Corbin P. et Guillerm JP (dir.), Dictionnaires et Littérature, P. U. du Septentrion, 1995.
  • Demanze L., Fictions encyclopédiques, Corti, 2014.
  • Moureau F., Le roman vrai de l’Encyclopédie, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes », 1990
  • Rey A., Miroirs du monde : une histoire de l’encyclopédisme, Paris, Fayard, 2007 [version révisée du “Que sais-je”, PUF, du même auteur sur le même sujet]
  • Schaer R. (dir.), Tous les savoirs du monde, BNF / Flammarion, 1996, 500 p. (catalogue d’exposition)
  • Teulade A., Corréard N., Questions sur l’encyclopédisme (actes colloque de Nantes 2014), Epistémocritique, 2018; en ligne, URL (av. 2019): http://epistemocritique.org/questions-lencyclopedisme/

Crédits image: 1780 Benard, Essai d’une distribution genealogique des sciences et des arts principaux, Wikimedia Commons

La littérature à l’ère du numérique (I)

Enseignante

Virginie Tahar

Descriptif et objectifs du cours

Dans sa conférence sur « L’Esprit nouveau et les poètes » en 1917, Apollinaire évoquait son désir de voir les poètes « machiner la poésie comme on a machiné le monde » afin qu’elle soit en phase avec les avancées techniques de son temps et avec les nouveaux moyens d’expression que celles-ci font naître. L’essor de l’informatique au milieu du XXe siècle a offert, jusqu’à aujourd’hui, un formidable terrain d’expérimentation à cette rencontre entre la littérature et les nouvelles technologies, rencontre qui éveille à la fois des fantasmes et des défiances dans le monde des lettres. Ce cours propose d’étudier comment les écrivain.es se sont emparé.es des potentialités des supports numériques des années 1950 jusqu’à nos jours en inventant de nouvelles formes et de nouveaux genres, de la génération automatique de texte à la twittérature, en passant par la poésie animée et le livre enrichi. Nous analyserons en particulier en quoi ces pratiques modifient les processus de création, les pratiques de lecture et les modalités de diffusion de la littérature. Cette approche historique et théorique sera associée à un projet créatif (adaptation d’une œuvre littéraire sur un support numérique) qui permettra aux étudiant.es de prendre conscience par la pratique des enjeux de la littérature à l’ère du numérique.

Bibliographie sélective

  • François Bon, Après le livre, Paris, Seuil, 2011.
  • Philippe Bootz, Les basiques : la littérature numérique [en ligne], Paris, 2007. URL : http://www.olats.org/livresetudes/basiques/litteraturenumerique/basiquesLN.php
  • Serge Bouchardon (dir.), Un laboratoire de littératures : littérature numérique et Internet, Paris, Bibliothèque publique d’information, 2007.
  • Christèle Couleau (dir.), Pascale Hellégouarc’h (dir.), Les blogs : écritures d’un nouveau genre ?, Paris, L’Harmattan, 2010.
  • Oriane Deseilligny (dir.), Sylvie Ducas (dir.), L’auteur en réseau, les réseaux de l’auteur, Nanterre, Presses universitaires de Paris Ouest, 2013.
  • Jacques Donguy, Poésies expérimentales, zone numérique : 1953-2007, Dijon, Les Presses du Réel, 2007

Modalité de contrôle des connaissances

L’évaluation est composée de deux notes correspondant aux travaux suivants :

  • Un exposé sur une œuvre littéraire sur support numérique ou sur une forme de littérature sur support numérique
  • Une adaptation d’œuvre littéraire (ou d’un extrait) sur support numérique.

Exemples de créations d’étudiant.es

  1. « La cinquième histoire », nouvelle extraite de Corps séparés de Clarice Lispector, trad. Jacques et Teresa Thieriot, Paris, éditions des Femmes-Antoinette Fouque, adaptation de Cécile Leroy (à consulter avec le navigateur Chrome pour conserver les effets)

https://prezi.com/view/6IzzhtbSZ6ExQTQaDWMB/

  1. Infra-monde de Chantal Chawaf, Paris, éditions des Femmes-Antoinette Fouque, 2005, adaptation de Laura Borie (à consulter avec le navigateur Chrome pour conserver les effets)
    https://prezi.com/p/adbehksc1hdv/
  2. Comment sont nées les étoiles. Douze légendes brésiliennes, de Clarice Lispector, Paris, éditions des Femmes-Antoinette Fouque, adaptation de Mathilde Sansonnet (à consulter avec le navigateur Chrome pour conserver les effets)

https://mathildesansonnet.wixsite.com/csneclaricelispector

  1. Lettres à Moune et au Toutounet (1929-1954) de Colette, Paris, éditions des Femmes-Antoinette Fouque, adaptation de Camille Duhautbout

https://duhautboutcamille.wixsite.com/correspondance

 

Méthodologie disciplinaire

Ce cours a pour objectif de présenter aux étudiants les méthodes et les outils nécessaires à la rédaction d’un mémoire de recherche en littérature (aide à la recherche documentaire et à l’exploitation des sources, présentation des ressources en ligne, des normes de rédaction de la bibliographie et du mémoire…). 

Recherche documentaire en ligne, quelques conseils

Même en cas de confinement, il reste possible de poursuivre les recherches documentaires. Suivez le lien pour avoir des conseils.

Crédits image: Carl Spitzweg, Der Bücherwurm – domaine public (https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Carl_Spitzweg_021.jpg)