La littérature à l’ère du numérique (II)

Enseignant·e·s: Virginie Tahar + interventions ponctuelles de Tita Kyriacopoulou et de Philippe Gambette du LIGM (si l’emploi du temps le permet)

Ce cours s’inscrit dans la continuité de « la littérature à l’ère du numérique (1) » en M1. A la réflexion sur la création littéraire sur support numérique viendra s’ajouter une initiation aux outils de fouille de texte (Unitex) et de visualisation de données (TreeCloud, VoyantTools) qui permettra de s’interroger sur les apports et les limites des approches quantitatives dans les études littéraires.

Bibliographie

Pour la partie « création » :

  • Gilles Bonnet, Pour une poétique numérique. Littérature et internet, Paris, Hermann, coll. « Savoir Lettres », 2017.
  • Philippe Bootz, Les Basiques : la littérature numérique [en ligne], Paris, 2007. URL : http://www.olats.org/livresetudes/basiques/litteraturenumerique/basiquesLN.php
  • Serge Bouchardon (dir.), Un laboratoire de littératures : littérature numérique et Internet, Paris, Bibliothèque publique d’information, 2007.
  • Kenneth Goldsmith, L’Écriture sans écriture. Du langage à l’âge numérique, trad. F. Bon, Paris, Jean Boîte Éditions, 2018.

Pour la partie « humanités numériques » :

  • Henri Béhar, La Littérature et son golem, Paris, Honoré Champion, 2000.
  • Henri Béhar, La Littérature et son golem, tome 2, Paris, Classiques Garnier, 2010.
  • Michel Bernard, Baptiste Bohet, Littérométrie. Outils numériques pour l’analyse de textes littéraires, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2017.
  • Michel Bernard, L’Histoire littéraire au risque de l’informatique. La question du canon littéraire, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2011.

Modalités d’évaluation

L’évaluation est composée de deux notes correspondant aux travaux suivants :

  • Un exposé oral qui prendra la forme d’une synthèse d’article universitaire littéraire s’appuyant sur des outils de textométrie et/ou de visualisation de données. Exposé oral de 20 minutes accompagné d’un diaporama (ou autre support visuel), qui sera suivi d’un temps de discussion.
  • Un devoir écrit qui analysera une œuvre littéraire sur support numérique ou une œuvre papier dont l’écriture est influencée, d’une façon ou d’une autre, par le numérique (ex. : 3e droite de François Descraques ; Un homme heureux. Détruire internet de Joachim Séné…). Une liste de sujets sera proposée à la rentrée, mais les étudiant.es auront aussi la possibilité de proposer d’autres sujets (ils devront dans ce cas être validés par l’enseignante).

Modalités d’enseignement à distance (le cas échéant)

Moodle + Zoom.

Adossement aux programmes de recherche (LISAA, I-SITE)

Une présentation des recherches menées avec des outils de textométrie dans le cadre des projets I-SITE Parvis et Cité des dames pourra être proposée, si les contraintes d’emploi du temps le permettent.

Culture numérique

Découverte d’outils de fouille de textes et de visualisation de données (Unitex, TreeCloud, VoyantTools) et réflexion sur les approches quantitatives dans les études de lettres. Analyse des pratiques littéraires sur support numérique et de l’influence du numérique sur la littérature papier.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.