Droit et littérature (littérature & numérique)

La littérature à l’heure du numérique (II): Droit et littérature

S3, 24 heures (8x3h)

Enseignant·e (s) : Charles Coustille

Descriptif : Les rapports entre les deux domaines seront envisagés de différentes manières : nous traiterons du droit dans la littérature, c’est-à-dire de la manière dont les écrivains décrivent les procès et les problèmes juridiques (de Victor Hugo à William Gaddis en passant bien sûr par Franz Kafka) ; du droit de la littérature, notamment des questions de droit d’auteur, de responsabilité des écrivains ou de liberté d’expression ; et du droit comme littérature, en considérant les textes juridiques avec les outils de la critique littéraire. Nous serons particulièrement sensibles aux grands changements impliqués par la circulation numérique des œuvres littéraires, aux renouvellements créatifs qu’elle implique comme aux hésitations et adaptations du droit à son égard. Si notre regard portera en premier lieu sur la France, nous observerons aussi les rapports entre droit et littérature dans d’autres pays, particulièrement aux États-Unis.

Biblio (programme et/ou lectures critiques) :

Nous étudierons notamment les fictions suivantes (œuvres intégrales ou extraits à déterminer) :

  • Fred Vargas, Sous les vents de Neptune, Viviane Hamy, 2007
  • Jorge-Luis Borges, « Pierre Ménard, auteur du Quichotte », dans Fictions, trad. Roger Caillois, Gallimard, coll. « Folio classique », 2018
  • Annie Ernaux, L’Évènement, Gallimard, 2000
  • Victor Hugo, Le Dernier jour d’un condamné, Gallimard, coll. « Folio classique », 2017
  • Franz Kafka, Le Procès, trad. Alexandre Vialatte, Gallimard, coll. « Folio classique », 1987
  • William Gaddis, Le Dernier acte, trad. Marc Chodolenko, Plon, 2013

Un polycopié de littérature critique sera distribué, avec des extraits de :

  • Anna Arzoumanov, Arnaud Latil, Judith Sarfati Lanter (dir.), Le démon de la catégorie. Retour sur la qualification en droit et en littérature, Mare & Martin, 2017.
  • Christine Baron, « Droit et littérature : de la prise de conscience citoyenne à la révision de la loi », COnTEXTES n°22, 2019
  • Delage (Pierre-Jérôme) (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013
  • Stanley Fish, What Comes Naturally: Change, Rhetoric, and the Practice of Theory in Literary and Legal Studies, Duke U Press, 1989
  • Kenneth Goldsmith, L’écriture sans écriture. Du langage à l’âge numérique, Jean Boîte, 2018
  • Hélène Maurel-Indart, Du Plagiat, PUF, 2011
  • Charles Nodier, Question de littérature légale, Droz, Paris, 2003
  • Martha Nussbaum, Poetic Justice, Beacon Press, 1997
  • François Ost, « Droit et littérature : variété d’un champ, fécondité d’une approche ». Revue juridique Thémis 49, 2015
  • Emmanuel Pierrat et Sylvain Goudemare, L’édition en procès, Paris, Éditions Léo Scheer, 2003
  • Emmanuel Pierrat, L’Auteur, ses droits et ses devoirs, Paris, Gallimard, coll. « Folio essais », 2020
  • Richard Posner, Droit et littérature, PUF, 2015
  • Denis Ramond et Cédric Passard, De quoi se moque-t-on ? Satire et liberté d’expression, CNRS édition, 2021
  • Mark Rose, Authors and Owners. The Invention of Copyright, San Val, 1995
  • Gisèle Sapiro, La Responsabilité de l’écrivain. Littérature, droit et morale en France (XIXe-XXIe siècle), Seuil, 2011
  • Michel Schneider, Voleurs de mots, Gallimard, coll. « Tel », 1985
  • James Boyd White, The Legal Imagination, U Chicago Press, 1985

Modalités d’évaluation

Un ou deux exposés et un essai universitaire sur un des thèmes abordés au cours du semestre (15 000 signes environ, le sujet est à discuter au préalable avec l’enseignant).

Coordination pédagogique / maquette

Type de cours (panorama général, méthodologie, recherche fondamentale ou appliquée, expérimentation, atelier, projet collaboratif, etc.) : Le cours consiste en un panorama le plus général possible des problèmes reliant le droit et la littérature. Certaines expérimentations autour du copier-coller et de l’appropriation des contenus disponibles sur internet mèneront à réfléchir aux changements en cours dans le domaine de la propriété intellectuelle.

Modalités d’enseignement à distance (le cas échéant) : Les cours se tiendraient sur Zoom.

Adossement aux programmes de recherche (LISAA, I-SITE)

(Intitulés, événements qui pourront prendre place dans les séminaires, stages éventuels offerts aux étudiant·e·s, etc.)

  • Plusieurs invitations de chercheurs en droit, science politique et littérature sont prévues.
  • Possibilité de relier notre travail autour des avancées du droit des femmes par la littérature au programme Cité des dames.
  • Possibilité de réfléchir au droit de la ville future dans le cadre du programme PARVIS de l’I-Site FUTURE consacré aux imaginaires urbains futuristes.

(Manifestations spécifiques à déterminer)

Culture numérique

(Connaissance théorique, compétence pratique, logiciel, type d’activité…)

  • Connaissance théorique du droit d’auteur à l’ère numérique, pour les textes littéraires et universitaires (licence libre vs copyright).
  • Mise en œuvre pratique des connaissances juridiques acquises dans le cadre du mémoire de recherche.
  • Exercices d’écriture non créative dans l’esprit de ceux pratiqués par Kenneth Goldsmith.

Image: Détail de Armand-Gaston Camus, Lettres sur la profession d’avocat et sur les études nécessaires pour se rendre capable de l’exercer, 1772 (Wikimedia commons)

Informations et modalités de l’événement LSCN+ 2021

Nous sommes ravi·e·s de vous annoncer que le projet LSCN+ dont la journée d’étude s’intitule #culture #femmes #végétal se tiendra ce mercredi 12 mai, de 16h à 20h (heure française), par le biais de la plateforme en ligne Zoom.

Pour rappel, le texte d’orientation de l’événement est à retrouver à l’adresse suivante (Texte d’orientation LSCN+ 2020-2021) ainsi que sur le site dédié au projet : Actualités du Projet LSCN+ sur Hypotheses.org

La journée d’étude a été méticuleusement repensée par notre équipe selon les contraintes de ce contexte particulier, notre décision finale étant de le tenir uniquement sous un format distanciel.
Pour que la journée demeure animée et captivante pour tou·te·s malgré la distance, nous avons choisi de privilégier un format plus court et davantage centré sur l’échange et les débats.

L’événement débutera par de courtes présentations de nos intervenants suivies d’une table ronde articulée autour de trois articles universitaires sélectionnés au préalable par notre équipe : 

  •  Nicole Grépat-Michel, « Andrée Chedid et le motif littéraire du végétal », paru dans Loxias, Loxias 22, mis en ligne le 15 septembre 2008.
    → Lire l’article

  • Émilie-Anne Pépy, « Les femmes et les plantes : accès négocié à la botanique savante et résistance des savoirs vernaculaires (France, XVIIIe siècle) », in Genre et Histoire. La revue de l’Association Mnemosyne, Open Edition Journals, 2018.
    → Lire l’article

  •  Anne-Line Gandon, « L’écoféminisme : une pensée féministe de la nature et de la société. » Recherches féministes, volume 22, numéro 1, 2009.
    → Lire l’article

Les discussions entre les différents intervenants seront animées par des membres du groupe LSCN+, afin d’assurer la bonne fluidité des échanges et la construction de réflexions autour de notre thématique. Nous souhaitons conserver la portée érudite de cette journée tout en la rendant dynamique et adaptée au format distanciel.

Toute personne souhaitant y assister sera la bienvenue sous réserve d’inscription. Les inscriptions se feront prochainement, en réponse à une invitation générique diffusée par le canal de messagerie universitaire.
Les codes de la salle de réunion seront communiqués quelques heures avant l’événement par un membre de notre équipe.

 

Nous sommes heureux·ses de pouvoir mener à bien ce projet malgré la pandémie, et nous espérons que vous serez nombreux·ses à suivre nos intervenants, que nous remercions chaleureusement !


Textes : Léa Lukowski, Amélie Fezzai.
Image : Unsplash (licence libres de droits)

Séminaire FDT (2020-21)

Ce séminaire donne la parole aux membres de l’équipe “Formes, Théories, Discours” du LISAA et à toutes celles et ceux qui y animent les programmes de recherche. Les séances ont lieu le mercredi de 14 à 17h, en présentiel si les conditions sanitaires le permettent.

3 mars : Gisèle Seginger

Programme de recherche : I-Site, Urbanature

 « URBANATURE : émergence d’une proto-écologie urbaine au 19e siècle »

Continuer la lecture de Séminaire FDT (2020-21)

« Agay, 8 avril », Sur l’eau, Guy de Maupassant

« Beau temps, monsieur. »
Je me lève et monte sur le pont. Il est trois heures du matin ; la mer est plate, le ciel infini ressemble à une immense voûte d’ombre ensemencée de graines de feu. Une brise très légère souffle de terre.
Le café est chaud, nous le buvons, et sans perdre une minute pour profiter de ce vent favorable, nous partons.

Continuer la lecture de « Agay, 8 avril », Sur l’eau, Guy de Maupassant

La mer (Jules Michelet, 1861)

Tritons noueux Les cahiers naturalistes de P-T Ducourrau, Imagier de la faune de Biarritz au XIXème Siècle

Un brave marin hollandais, ferme et froid observateur, qui passe sa vie sur la mer, dit franchement que la première impression qu’on en reçoit, c’est la crainte. L’eau, pour tout être terrestre, est l’élément non respirable, l’élément de l’asphyxie. Barrière fatale, éternelle, qui
sépare irrémédiablement les deux mondes. Ne nous étonnons pas si l’énorme masse d’eau qu’on appelle la mer, inconnue et ténébreuse dans sa profonde épaisseur, apparut toujours redoutable à l’imagination humaine. Continuer la lecture de La mer (Jules Michelet, 1861)

RELANCE DU PROJET LSCN+ POUR L’ANNEE 2020-2021

(English text below)

[FR]

Nous avons le plaisir de vous annoncer la reprise du projet LSCN+ #culture #femmes #végétal,  dont la journée d’étude aura lieu en mai 2021. La date précise est encore à définir. En fonction de l’évolution de la crise sanitaire de la Covid-19 et des mesures qui seront mises en place au printemps prochain, nous considérons le projet sous un regard neuf. La journée de l’événement a été repensée selon trois scénarios envisageables : sa tenue en présentiel, ou éventuellement mixte avec une partie des intervenants en présentiel et l’autre partie en distanciel, ou totalement en distanciel par visioconférence. Notre équipe travaille désormais en fonction de ces trois possibilités. La décision finale vous sera communiquée en temps voulu.

Nous avons également le plaisir d’accueillir les nouveaux et nouvelles étudiant.e.s au sein du Master LSCN qui ont eux aussi pris part au relancement du projet depuis le mois de septembre. Ensemble, nous souhaitons mener à bien cet événement dans les meilleures conditions possibles. Nous espérons que vous serez nombreu.x.ses à venir y assister.

Selon une décision commune, nous avons décidé de conserver l’orientation déterminée l’an passé d’étudier les représentations végétales des femmes à travers les âges dont le texte complet de présentation se trouve ici.

Nous tenons par ailleurs à remercier les invité.e.s qui avaient accepté d’être présent.e.s pour l’événement initialement prévu, et espérons pouvoir les retrouver en ce mois de mai 2021, selon leurs disponibilités.

Liens complémentaires :

Descriptif du projet LSCN+

Texte de présentation de la journée d’études

Article indiquant le report initial de l’événement

 

[EN]

We are pleased to announce the resumption of the LSCN+  #culture #femmes #végétal project, which will be held in May 2021. The precise date is still to be defined. Based on the evolution of the Covid-19 health crisis and the measures that will be implemented next spring, we are taking a fresh look at the project. The day of the event was rethought according to three possible scenarios: its holding in face-to-face, or possibly mixed with some of the speakers in face-to-face and the other part in remote, or totally in remote via videoconference. Our team is now working on these three options. The final decision will be communicated to you in due course.

We are also pleased to welcome new students to the LSCN Master’s program, who have also taken part in the relaunch of the project since September. Together, we want to bring this event to a successful conclusion in the best possible conditions. We hope that many of you will come to attend.

According to a joint decision, we have decided to keep the direction determined last year to study the plant representations of women through the ages whose full text of presentation can be found here.

We would also like to thank the guests who had agreed to be present for the event initially planned, and hope to be able to meet them again in May 2021, depending on their availability.

More links :

Presentation of the project « LSCN+ »

Text of introduction of the event

Original article about the cancellation of the event in last May (2020)


Illustration : Marion C.
Texte (Text) : Léa L., Amélie F., Marion C. et Lucie R.

Histoire littéraire (I)

Descriptif

Le cours d’histoire littéraire a pour but de donner les repères historiques principaux de la littérature française (et aussi, un peu, étrangère): situer les grandes œuvres dans le temps, mais aussi les grands mouvements des lettres, arts et sciences, et les grandes phases de l’histoire politique et sociale. La période prise en compte est celle dont la connaissance est requise dans les concours de l’enseignement: de 1500 à nos jours.

Les genres étudiés au 1er semestre seront le roman et le théâtre, du 16e au 21e siècle.

Bibliographie

J. Cerquiglini-Toulet, F. Lestringant, G. Forestier, E. Bury, J-.Y. Tadié (dir.) La Littérature française. Dynamique & histoire, t. I, Paris, Gallimard, coll. «Folio essais », 2007.

M. Delon, F. Mélonio, B.Marchal et J. Noiray , A. Compagnon, J-.Y. Tadié (dir.), La Littérature française. Dynamique & histoire, t. II, Paris, Gallimard, coll. «Folio essais », 2007.

Modalités d’évaluation

  • Questionnaire sur table en fin de semestre
  • Réalisation d’une carte mentale numérique sur des notions vues en cours

Culture numérique

Initiation aux logiciels permettant de créer des cartes mentales (outils de mémorisation/révision, supports pédagogiques ou outils de brainstorming).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search